Les meilleures villes où acheter en Turquie avec les prix

La demande étrangère de biens turcs a considérablement augmenté au cours des 2 dernières années. Il y a plusieurs raisons à cela, par exemple des prix plus doux dans l'immobilier (en raison de la chute de la livre turque par rapport au dollar) et une diminution du montant du programme de Visa d'or (actuellement à $250,000). Les acheteurs de pays différents se rendent en Turquie afin d'investir dans l'immobilier, pour y vivre ou pour acheter une résidence secondaire qui sera à leur disposition tout au long de l'année. Les villes les plus populaires parmi les étrangers sont Istanbul (pour 44,3 % des étrangers investissant dans l'immobilier) et Antalya (pour 21,2 %). Selon Turkstat, 4 192 propriétés ont été vendues à des étrangers en juillet 2019. En comparaison avec la même période de l'année 2018, nous observons une augmentation de 46,7 %. Istanbul est en tête avec 1 903 ventes, suivi d'Ankara et Bursa avec 249 et 217 ventes chacune.

Commentant les données immobilières de TURKSTAT en juillet, Aylin Daylan, président du groupe Endeksa.com, a déclaré que dans l'ensemble les ventes de l’immobilier en juillet 2019 ont augmenté de 66,6 % par rapport à juin et ont diminué de 17,5 % par rapport à juillet 2018. Mais nous constatons que cela n’a pas d’incidence sur l'intérêt pour l'immobilier turc de la part de non-résidents. Il a ajouté que le groupe s'attend à voir de plus en plus de ventes de biens jusqu'à la fin de l’année 2019, compte tenu des taux d'intérêt réduits.

Téléchargez notre guide d'achat immobilier en Turquie

Soyez parmi les premiers à recevoir notre guide d'achat immobilier, contenant une analyse du marché et des conseils d'achat d’un bien immobilier. Nous le partagerons avec vous sous peu.

Examinons d'abord Istanbul. Capitale dans un premier temps de l'Empire byzantin puis de l'empire Ottoman, si ce n'est plus la capitale de la Turquie, Istanbul reste une métropole animée à la population de 14 millions d’habitants. Le prix moyen d’un appartement à Istanbul est de €63,000. Ces dernières années ont vu d'énormes investissements dans les infrastructures de transport et dans de nouvelles propriétés résidentielles, particulièrement dans les banlieues. Les grands projets ont mis l’accent sur les équipements sur site et offrent un bon potentiel de location, mais il se peut que le marché soit saturé. Étudiez bien avant d’investir. Les rendements y sont également faibles par rapport aux investissements ailleurs, de 2 % à 4 %.

Un bon choix pour les investisseurs immobiliers

Si vous êtes à la recherche de rendements, Antalya est peut-être le meilleur choix ; vous pouvez y obtenir 7 %, selon le choix de votre bien. Les biens immobiliers se vendent à partir de €50,000 en moyenne, en fonction de la surface et du type de bien. C'est une ville très demandée avec des prix de l'immobilier relativement bon marché. En tant que deuxième destination touristique en Turquie, la ville peut offrir un revenu de location de vacances, et de nombreuses sociétés de gestion peuvent vous faciliter la vie.

Antalya (avec Alanya) attire de nombreuses nationalités, y compris les russes, les britanniques et les allemands, ainsi la ville n’est pas dépendante d’une seule source d'acheteurs ou de touristes. Il y existe une grande population d’expatriés, et le centre-ville - à la différence de beaucoup de petites villes sur la côte - est actif toute l'année. Les hivers doux font d’Antalya une ville où il fait bon vivre toute l'année, et le réseau de transports en commun y est bon.

En dehors du centre, vous pouvez envisager des quartiers comme Belek pour son golf, Side pour son atmosphère de village de pêche, ou les plages de Lara, Konyaalti et Mahmutlar pour un style plus décontracté.

Bursa - la destination des futés

Une ville qui n'est pas bien connue des européens, mais qui s'est révélée très populaire parmi les acheteurs du Moyen-Orient est Bursa. Si vous êtes plus intéressé par les sites historiques et les montagnes que par les plages, la ville offre de fascinants bâtiments ottomans, des bains de thermes, des parcs et jardins, et elle est proche de Uludag où vous pouvez faire du ski. Ici les biens immobiliers restent bon marché - à partir de seulement $25,000 - le choix va des appartements du centre-ville aux fermes. Mais la construction du nouveau pont Osmangazi a réduit à un peu plus d'une heure le temps pour se rendre à Istanbul, les prix sont donc susceptibles d'augmenter à moyen terme.

Les destinations touristiques

Une autre destination bon marché est Fethiye, qui est bien situé pour les amoureux de la plage et de la montagne. Le paysage ici est particulièrement beau, et les petits villages comme Uzumlu vous offrent la chance de partir vers les montagnes et voir un mode de vie turc plus traditionnel.

Les prix des appartements en centre-ville débutent autour de €36,000, souvent avec des équipements tels que piscine, cafés, ou gymnase. Plus loin, des quartiers comme Calis Beach offrent des villas aux alentours de €180,000, avec piscines privées et jardins luxuriants. Hisaronu est une ville de vie nocturne, tandis que la ville de Funchal est plutôt tranquille mais toujours avec de bonnes installations et des prix à partir de €135,000 et plus.

Fethiye abrite une grande population d’expatriés, et c'est un hub pour l'ensemble de la Riviera avec d’excellentes liaisons de transport. Soyez conscient tout de même que certaines banlieues et villages ferment plus ou moins pendant l’hiver, donc comme toujours, si vous êtes à la recherche d'une maison pour toute l’année, assurez-vous d'acheter dans le centre ou vérifiez que les commerces seront ouverts toute l'année.

Si vous êtes à la recherche d'une bonne affaire, Altinkum/Didim peut être intéressant. Son surnom de 'Little Britain' est un peu trompeur - certains quartiers ont une touche très touristique avec le petit déjeuner anglais complet et les pubs irlandais, mais si vous vous rendez à Didim, vous trouverez des « lokantas » traditionnels où vous pouvez manger des mets turcs, ainsi que les ruines d'un temple dédié à Apollon. Choisissez avec soin le quartier qui correspond à vos goûts.

Le marché locatif est bon et les investisseurs peuvent y obtenir des rendements de 5 à 7 % - peut-être plus pour une situation en bord de mer.

Les meilleurs endroits en bord de mer

Si vous souhaitez une véritable propriété de luxe sur la côte, ne cherchez pas plus loin que Kalkan. Vous ne trouverez pas grand-chose ici à moins de €99,000 et les villas de luxe y sont plus communes que les appartements, les prix tournant généralement autour de €900K. Komurluk et Kisla sont particulièrement recherchés. A l’abri de la foule, vous pouvez y trouver des maisons d’architectes contemporaines avec une haute qualité de finition et de décoration.

Si vous pouvez vous permettre l'investissement, Kalkan peut offrir un bon rendement locatif ; certains agents suggèrent que jusqu'à 10% est réalisable.

Enfin, Bodrum est l'une des plus belles zones côtières de la Turquie. La ville a toujours attiré les turcs propriétaires de résidence secondaire ainsi que les touristes étrangers et c'est un endroit fascinant pour les amateurs d'histoire avec ses vestiges et son château ancien, ainsi qu'une grande plage et une station balnéaire avec marina. Puisque Bodrum est une presqu'île, vous n'êtes jamais loin de la mer. C'est aussi une ville qui a gardé une grande partie de son atmosphère traditionnelle - toutes les maisons sont de faible hauteur, il n’y pas de blocs d’immeubles ni de gratte-ciel et le tout est peint en blanc (c'est maintenant devenu une exigence pour toute demande de permis de construire !)

L'inconvénient de tout cela est que vous payerez des prix de 50 à 60 % plus élevés qu'à Fethiye. Cependant, il existe des propriétés à prix raisonnable à Bodrum, même à côté des villas des millionnaires à Yalikavak où les emplacements pour super yachts à Palmarina attirent les stars et les chefs d’entreprises.

Comme bien souvent, la clé pour trouver la propriété de vos rêves est de choisir le bon endroit, dans le centre-ville de Bodrum, dans l'une des villes ou l’un des villages des alentours. Si vous voulez vous retrouver loin de tout, rendez-vous à Gumusluk, avec sa baie isolée ; Gumbet est pour les fans de sports nautiques. Si vous souhaitez vivre toute l’année à Bodrum, choisissez Bitez, avec ses champs d’oliviers et de citronniers. Golturkbuku est le quartier le plus haut de gamme et très exclusif.

Soyez prudent et ne vous précipitez pas dans l'achat d’un bien

Comme vous pouvez le constater, le choix d’un bien en Turquie dépendra beaucoup de votre objectif. Par exemple, les investisseurs devraient choisir une destination - ville active ou ville côtière, chacune présente des avantages - un revenu régulier tout au long de l'année ou une période estivale faste avec la possibilité de passer ses propres vacances dans la maison en hiver. Ceux qui déménagent en Turquie doivent d'abord sélectionner le mode de vie et si nécessaire la proximité d'une vie sociale avec d’autres expatriés.

Les prix de l’immobilier en Turquie restent très compétitifs par rapport à d'autres pays comme l'Espagne ou le Portugal, mais avec une demande internationale croissante pour les bien turcs, vous pourriez découvrir des prix étonnamment élevés - il y aura toujours quelqu'un voulant gagner plus de la part d’un étranger « qui n’y connait rien ». Vous aurez peut-être besoin de quelqu'un qui puisse vous aider dans le processus d'information sur les particularités du marché et les moyens de négocier à la fois le prix et les conditions. Et bien sûr, vous aurez besoin d’un interlocuteur qui parle le turc, c'est vraiment essentiel pour toute personne qui souhaite acheter un bien immobilier en Turquie.

Comme toujours, il faut regarder les offres de nombreuses agences différentes, comparer les prix, tous les frais supplémentaires et les conditions afin de faire le bon choix. Pour le moment, c'est l'un des rares marchés à potentiel élevé échappant à la stagnation de l'immobilier et aux crises.